Vous êtes ici : Accueil > Saxophone > Premiers pas

Premiers pas

 Histoire du saxophone

Vous venez d’acquérir votre premier saxophone ????

Si vous n’avez pas de prof, pas facile de savoir quoi faire n’est ce pas ? Si vous en avez un, tout ira bien, il vous conseillera au maxi

Si vous voulez jouer seul essayer de suivre tous ces conseils qui seront bénéfiques pour ne pas trop prendre de défauts si un jour vous avez un prof .

 Premiers conseils

Les dents supérieures sont posées sur le bec puis on replie légèrement la lèvre supérieure sur les dents inférieures de façon à obtenir un tapis qui va venir sous le bec. Le plus important c’est de ne pas écraser l’anche sinon elle ne vit plus et l’air ne passe pas

Comme expliqué sur cette vidéo, prenez l’instrument et réglez la cordelière parce que c’est le bec qui vient à la bouche et non l’inverse.

On ne touche à aucune note, ni à aucun plateau. On se concentre sur le bec où l’on place les dents supérieures. On replie légèrement la lèvre inférieure sur les dents inférieures de façon à mettre une légère pression sur l’anche mais ne pas l’écraser afin de laisser passer l’air et la laisser vibrer

On enrobe le bec avec les commissures des lèvres tout en prononçant la syllabe. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à souffler et vous savez comment réussir l’initiation au saxophone

 Voir la vidéo 

 

Avant de jouer prenez le temps de vous échauffer. Cela prend 5 minutes. Il faut bien ça, allez 10 mn – mais faites-le

Si vous ne savez pas lire les notes de musique, je vous conseille vivement d’apprendre. A moins de jouer sans méthode de travail ... mais vous comprendrez très vite que ce sera indispensable ici.

  Pour ma part je ferais des sons « droits », sans vibrato, pour simplement placer son air, sa position

Ne commencez pas par des notes grave. Sol médium jusqu’à do.

Vibrato, pas vibrato ?

 Voici différents vibratos 

  Ensuite jouer des sons en decrescendo. Ne commencez pas trop faible.

 

Allez y progressivement. Il ne faut pas que le timbre change. Faites des paliers comme l’image ci-dessous.

Si le son change arrêtez et reprenez du début

  Les sauts d’octave aussi sont excellents pour le placement et l’ouverture de la gorge.

De ré grave à si évidement. Rien ne doit bouger. Pas de changement de notes, seulement la clé d’octave

  Les sons files - très difficiles - sont à travailler le plus souvent possible

La finalité étant de commencer sans que l’on entende la note. Ayez dans l’esprit le son d’un avion que vous apercevez très haut, très loin. On ne l’entend que très progressivement. Il faut essayer de reproduire cet effet

  Les arpèges excellents aussi pour le souffle. Jouez les en souplesse, sans forcer, tout lié

  Les intervalles
Les intervalles Excellent pour l’ouverture de gorge. Ne pas forcer. Toujours jouer à la même nuance. A travailler lentement ce n’est pas non plus à la base un exercice technique, mais ça peut le devenir ceci dit

Pdf des intervalles à imprimer ici

Petit cadeau
Pour ceux qui n’ont jamais entendu de saxophone classique, voici :

Concerto pour saxophone Alto en Mi b Maj d’Alexandre Glazounov ( 1934) Voir la vidéo 

On se demande à quoi servent les gammes, les arpèges, les chromatismes, les sauts d’octave, les articulations !

Écoutez et surtout regardez la partition tout y est !!!!

haut de la page